Le Conseil constitutionnel précise la définition des stupéfiants et du CBD

Le Conseil constitutionnel a précisé, vendredi 7 janvier, la définition d’une substance stupéfiante présentant un « risque de dépendance » et des « effets nocifs sur la santé. » Les professionnels de l’industrie du CBD qui pensent que les produits à base de cannabidiol, y compris la fleur, n’entrent pas dans cette catégorie devraient être rassurés par cette déclaration. …